Petite Lettre #1 Mars 2020

#1 Mars 2020 Bonjour à toutes et tous, L’actualité de ce mois de mars 2020 est évidemment marquée par l’épidémie de Covid-19 et les décisions de confinement prises par le gouvernement pour en enrayer la propagation. L’agriculture française est déjà fortement impactée. La fermeture des frontières prive d’une part l’agriculture de ses marchés à l’exportLire la suite « Petite Lettre #1 Mars 2020 »

UE-Mercosur : un accord contre l’intérêt général

Alors même que la crise du Coronavirus révèle certains risques majeurs des politiques néo-libérales (vulnérabilité du système de santé victimes des politiques de restrictions budgétaires, etc.), et notamment de la domination du libre-échange sur les sociétés (vulnérabilité liée à la perte de souveraineté sur des approvisionnements de produits essentiels pour l’économie et la santé des populations), nous voulons pointer ici du doigt une autre aberration issue de ces logiques : l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Mercosur.

Une gestion forestière au service d’une vraie transformation écologique

Si nous assistons à un regain d’amour citoyen pour les forêts, ainsi que pour les bains d’arbres et autres enchantements qui fleurissent dans nos guides bien-être, en réalité les forêts sont bien malmenées. Soumises à une exploitation forestière ultra productiviste et court-termiste, elles échappent à toute volonté de préservation de l’écosystème ou de politique climatique ambitieuse. Plus inquiétante encore, semble être la promesse de privatisation aussi discrète qu’accélérée de l’Office national des forêts (ONF)…